John Libbey Eurotext

Virologie

Rôle de la glycosylation des protéines d’enveloppe dans la morphogenèse des Flaviviridae et son inhibition par des antiviraux de nouvelles générations Volume 8, numéro 2, mars-avril 2004

Auteurs
Virus hépatiques et pathologies associées, Inserm U271, 151, cours Albert‐Thomas, 69424 Lyon Glycobiology Institute, Université d’Oxford, South park road, Oxford, Angleterre
  • Mots-clés : Flaviviridae, morphogenèse, glycoprotéine d’enveloppe, sucre iminé, inhibiteur des α‐glucosidases
  • Page(s) : 95-111
  • Année de parution : 2004

De nombreux virus de la famille des Flaviviridae sont associés à des pathologies humaines telles que des fièvres hémorragiques (virus de la dengue, virus de la fièvre jaune), des encéphalites sévères (virus de l’encéphalite japonaise) ou encore des hépatites chroniques (virus de l’hépatite C). Pour la plupart de ces maladies, il n’existe pas de vaccin et les traitements antiviraux sont soit inexistants, soit limités en termes d’efficacité. De nouveaux antiviraux sont indispensables afin de mieux combattre les maladies liées aux Flaviviridae. Les molécules ciblant de manière spécifique des enzymes virales sont classiquement les plus intéressantes en termes de développement ; elles sont par conséquent les plus recherchées et étudiées. Cependant, une stratégie antivirale fondée uniquement sur l’utilisation de telles molécules serait probablement confrontée à des problèmes d’émergence de virus résistants, comme cela a déjà été observé dans le cas du VIH et du HBV. Des approches alternatives pourraient mettre en jeu des molécules ciblant de nouvelles étapes du cycle viral moins propices à l’émergence de virus résistants. Les étapes d’assemblage et de morphogenèse des virus font partie de ces cibles potentielles encore peu utilisées à l’heure actuelle. Récemment, des inhibiteurs de la morphogenèse virale ont été identifiés et étudiés dans différents systèmes virus‐cellule. Certains d’entre eux sont d’ores et déjà en évaluation clinique contre le HCV. Cette revue fait brièvement le point sur la morphogenèse des Flaviviridae et son inhibition et présente les perspectives de développement clinique de ces antiviraux de nouvelles générations.