John Libbey Eurotext

VEGF Actu

L'inhibition de la voie VEGFA/VEGF-R restaure l'homéostasie hématopoïétique dans la moelle osseuse et diminue la croissance tumorale Volume 11, numéro 2, Avril 2016

Illustrations

Auteur
1 Université de Bordeaux, Institut Bergonié, France
  • Mots-clés : angiogenèse, moelle osseuse, niches pro-métastatiques, VEGF-R3, cellules souches, progéniteurs hématopoïétiques
  • DOI : 10.1684/veg.2016.0035
  • Page(s) : 4
  • Année de parution : 2016

O'Donnell RK, Falcon B, Hanson J, Goldstein WE, Perruzzi C, Rafii S, Aird WC, Benjamin LE. VEGF-A/VEGFR inhibition restores hematopoietic homeostasis in the bone marrow and attenuates tumor growth. Cancer Res 2016; 76: 517–24. ☆☆

http://cancerres.aacrjournals.org/content/76/3/517.long

Il est admis, depuis les origines des approches anti-angiogéniques en cancérologie, que les effets bénéfiques des molécules utilisées, dirigées principalement contre le VEGF et ses récepteurs, s’expliquent par leur action sur la vascularisation tumorale. Leurs effets néfastes bien connus s’expliquent, eux, par leur action sur la vascularisation normale de divers organes non tumoraux. Les auteurs de cet article ont étudié l’effet des anti-angiogéniques sur la vascularisation très particulière d’un organe particulièrement important pour les oncologues et pourtant trop peu étudié, la moelle osseuse.

Il est admis, depuis les origines des approches anti-angiogéniques en cancérologie, que les effets bénéfiques des molécules utilisées, dirigées principalement contre le VEGF et ses récepteurs, s’expliquent par leur action sur la vascularisation tumorale. Leurs effets néfastes bien connus s’expliquent, eux, par leur action sur la vascularisation normale de divers organes non tumoraux. Les auteurs de cet article ont étudié l’effet des anti-angiogéniques sur la vascularisation très particulière d’un organe particulièrement important pour les oncologues et pourtant trop peu étudié, la moelle osseuse.