John Libbey Eurotext

Sang Thrombose Vaisseaux

MENU

Quels sont les récepteurs plaquettaires du collagène ? Volume 14, numéro 5, Mai 2002

Auteurs
UMR 5533 CNRS, hôpital cardiologique, avenue Magellan, 33604 Pessac, France.

Les fibres de collagène forment une matrice importante pour l'adhérence des plaquettes au sous-endothélium exposé et constituent l'un des principaux composants de la plaque d'athérome dans l'athérosclérose. Les plaquettes se fixent au site vasculaire endommagé et sont activées, ce qui conduit à la sécrétion du contenu des granules et à l'agrégation. Dans l'athérosclérose, cette interaction peut initier des thromboses artérielles. L'adhérence des plaquettes au collagène peut se faire par des interactions indirectes, via le facteur von Willebrand et la glycoprotéine Ib-IX-V, ou directes, par l'intermédiaire de l'intégrine alpha2beta1 et du complexe GPVI-FcRgamma. Le rôle de ces deux derniers est encore actuellement l'objet de nombreuses études. Néanmoins, il semble que alpha2beta1 serait plutôt impliqué dans l'adhérence et l'ancrage des plaquettes au collagène, tandis que GPVI serait plutôt impliqué dans l'activation plaquettaire en réponse au collagène. D'autres récepteurs spécifiques d'un type de collagène ont été décrits. Les caractéristiques et la fonction des principaux récepteurs du collagène, c'est-à-dire alpha2beta1 et GPVI, sont discutées dans cette revue. L'implication des polymorphismes de ces récepteurs en tant que facteur de risque de pathologies thrombotiques et hémorragiques est également présentée.