John Libbey Eurotext

Sang Thrombose Vaisseaux

Maladie coronaire chez le patient infecté par le VIH Volume 24, numéro 7, Septembre 2012

Illustrations

Ouvrir l'onglet

  • Auteur(s) : Franck Boccara , CHU Saint-Antoine, service de cardiologie, 184, rue du faubourg Saint-Antoine, 75571 Paris cedex 12, France ; Inserm UMR_938, Université Pierre et Marie Curie, Paris, France
  • Mots-clés : maladie coronaire, prévention primaire, VIH
  • Page(s) : 319-24
  • DOI : 10.1684/stv.2012.0726
  • Année de parution : 2012

Les complications coronaires sont devenues la première cause de complication cardiovasculaire chez les patients infectés par le VIH dans les pays ayant au traitement antirétroviral. Il s’agit de la 4 e cause de décès chez ces patients. Le plus souvent, l’infarctus du myocarde survient chez des sujets jeunes de moins de 50 ans fumeurs et dyslipidémiques. L’impact des facteurs de risque traditionnel est reconnu, en particulier le tabagisme important. D’autres facteurs sont associés à ce risque accru par rapport à la population générale du même âge. L’inflammation chronique, l’activation immune, l’anomalie de répartition des graisses et le rôle des antirétroviraux ont été mis en avant dans le processus d’athérosclérose de ces patients. La prise en charge de ces complications est identique à la population avec une attention importante aux interactions médicamenteuses entre antirétroviraux et drogues cardiologiques en particulier statine. La prévention primaire doit maintenant devenir un réflexe de prise en charge de la part des médecins prenant en charge ces patients en identifiant ceux à haut risque.