John Libbey Eurotext

Sang Thrombose Vaisseaux

MENU

L’équilibre glycémique à la phase aiguë des syndromes coronaires Volume 17, numéro 4, Avril 2005

Auteurs
Service de Cardiologie, hôpital du Bocage, 2, bd Maréchal de Lattre de Tassigny, BP 1542, 21034 Dijon Cedex

Au cours des syndromes coronariens aigus, une hyperglycémie à l’admission est retrouvée chez plus de 50 % des patients. Cette hyperglycémie est un puissant facteur pronostique de mortalité hospitalière et à un an, chez les patients diabétiques mais également chez les patients non diabétiques. Ainsi, une glycémie à l’admission supérieure à 10 mmol/l chez les patients diabétiques et supérieure à 8 mmol/l chez les non-diabétiques, multiplie par 2 la mortalité hospitalière. Par contre, le contrôle glycémique à la phase aiguë a démontré des effets bénéfiques sur la récupération fonctionnelle et la mortalité mais uniquement chez les patients diabétiques. D’autre part, durant la phase hospitalière, une attention particulière doit être apportée au dépistage du diabète et de l’hyperglycémie à jeun non diabétique qui concernent entre 20 et 40 % des patients hospitalisés pour syndrome coronarien aigu.