John Libbey Eurotext

Sang Thrombose Vaisseaux

MENU

Chronic cerebrospinal venous insufficiency in multiple sclerosis: Weighing the findings Volume 24, numéro 9, Novembre 2012

Auteur
Fingstr. 32, 6974 Gaissau, Austria

L’insuffisance veineuse chronique cérébrale et spinale (IVCCS) est liée à la présence d’obstacles au drainage veineux du cerveau et de la moelle épinière. Du point de vue clinique, la sclérose en plaques (SEP) est définie comme une « dissémination dans le temps et l’espace » de lésions qui ne présentent aucun caractère distinctif spécifique, considérées comme secondaires à une inflammation démyélinisante. Cette définition « simpliste » de la SEP rend délicate l’interprétation du rôle de l’IVCCS déjà soulevé il y a de nombreuses années, comme cause potentielle de cette affection. Pourtant un certain nombre d’observations anatomopathologiques post-mortem et d’imagerie par résonnance magnétique mettent en évidence des anomalies propres à la SEP qui ne pourraient être expliquées que par l’impact de l’inversion brutale du flux sanguin au sein de certaines structures du drainage veineux du cerveau et de la moelle. Une analyse fine de la pathologie, notamment par l’IRM, peut fournir des indications sur le ou les siège(s) de l’inversion du flux veineux, préalable indispensable à toute intervention endovasculaire susceptible de rétablir une hémodynamique veineuse satisfaisante.