John Libbey Eurotext

Cahiers Santé Médecine Thérapeutique

MENU

Syndrome sclérodermiforme paranéoplasique Volume 30, numéro 1, Janvier-Février 2021

Illustrations


  • Figure 1

  • Figure 2

  • Figure 3
Auteurs
Service de médecine interne, centre hospitalier de la Polynésie française, Pirae, Tahiti, Polynésie française
* Tirés à part

La sclérodermie systémique est une connectivite au cours de laquelle le risque de cancer est majoré par rapport à la population générale. La survenue simultanée d’un cancer et d’une sclérodermie systémique ou d’un syndrome sclérodermiforme pourrait par ailleurs faire évoquer le diagnostic de syndrome sclérodermiforme paranéoplasique. Observation : nous rapportons l’observation d’une patiente présentant une néoplasie ovarienne au cours de laquelle un syndrome sclérodermiforme était diagnostiqué au moment d’une nette aggravation de son cancer et évoquons le diagnostic de syndrome sclérodermiforme paranéoplasique. Conclusion : la prévalence des cancers au cours de la sclérodermie systémique et des syndromes sclérodermiformes est importante et il est possible qu’à l’instar de la dermatomyosite, on puisse observer des syndromes sclérodermiformes paranéoplasiques. De plus, il semble important de traquer le cancer en cas de syndrome sclérodermiforme de début tardif, de signes généraux importants, de réponse insuffisante aux traitements ou en cas de positivité des anticorps anti-ARN polymérase de type III.