John Libbey Eurotext

Cahiers Santé Médecine Thérapeutique

MENU

Rétention d’une vidéocapsule endoscopique : complication chirurgicale d’une exploration non invasive, à propos d’un cas Volume 31, numéro 2, mars-avril 2022

Illustrations


  • Figure 1

  • Figure 2
Auteurs
Service de chirurgie « A », CHU Hassan II, Fès, Maroc, Université Sidi Mohammed Ben Abdellah, Fès, Maroc
* Tirés à part : A. Bouassria

La vidéocapsule endoscopique (VCE) est l’examen de première intention pour l’exploration de l’intestin grêle. Nous rapportons le cas d’un patient âgé de 54 ans, ayant eu une cholécystectomie par laparotomie 10 ans auparavant, et chez qui une exploration par VCE a été indiquée pour le bilan de saignements digestifs non étiquetés (fibroscopie et coloscopie normales). Quatre semaines après l’ingestion, le patient n’avait toujours pas éliminé la VCE et le scanner abdominal montrait la rétention de la vidéocapsule au niveau d’une anse iléale, avec occlusion intestinale d’amont. L’exploration chirurgicale objectivait un abdomen multiadhérentiel et l’enclavement de la vidéocapsule dans un magma d’anses grêliques adhérentes entre elles à 1,50 m de l’angle de Treitz. Une extraction de la vidéocapsule par entétrotomie a été réalisée, suivie de la résection du magma adhérentiel d’anses grêliques, avec anastomose grêlo-grêlique termino-terminale. Les suites post-opératoires étaient simples. L’utilisation de la VCE nécessite une bonne connaissance des limites de cet examen, en particulier les rétentions de la capsule en amont d’une sténose intestinale. Les patients qui présentent un risque de sténose intestinale doivent être dépistés par un interrogatoire et un examen clinique minutieux et par des examens radiologiques avant la réalisation d’une exploration par VCE.