John Libbey Eurotext

Cahiers Santé Médecine Thérapeutique

MENU

Purpura vasculaire paranéoplasique et cancer pulmonaire à petites cellules Volume 31, numéro 2, mars-avril 2022

Illustrations


  • Figure 1
Auteurs
Service de médecine interne, CHU Hassan II, Fès, Maroc
* Tirés à part : N. Oubelkacem

Le purpura vasculaire comprend toutes les caractéristiques cliniques d’un purpura avec un taux de plaquettes normal et un temps de saignement qui n’est pas allongé. Nous rapportons à travers cette observation, le cas d’une patiente de 39 ans, hospitalisée en chirurgie thoracique pour prise en charge d’une tumeur pulmonaire carcinoïde et qui présente, trois jours postopératoires, un purpura infiltrant des deux membres inférieurs. Les données cliniques et paracliniques ont pu conclure à un purpura vasculaire paranéoplasique. Le cas de cette patiente amène à rappeler les différentes étiologies d’un purpura vasculaire et à insister sur le concept du purpura vasculaire paranéoplasique qui peut survenir avant, au cours ou après la survenue d’un cancer.