JLE

Cahiers Santé Médecine Thérapeutique

MENU

Profil clinique et tomodensitométrique des complications neurologiques des hémorragies méningées anévrismales non opérées en service de neurologie Befelatanana Volume 31, numéro 5-6, Septembre-Décembre 2022

Auteurs
Service de neurologie, centre hospitalier universitaire Joseph Raseta Befelatanana, Antananarivo, Madagascar
* Tirés à part : Naliniaina Robert Randrianantoandro

Introduction : l’hydrocéphalie aiguë, le vasospasme, la convulsion et le resaignement font la gravité de la pathologie anévrismale et constituent l’élément majeur du pronostic vital et fonctionnel. Savoir dépister ces complications est un enjeu primordial. Matériel et méthodes : il s’agit d’une étude rétrospective observationnelle menée sur une période de 2,5 ans (30 mois) incluant tous les cas d’hémorragie sous-arachnoïdienne avec confirmation tomodensimétrique à l’unité de neurologie Befelatanana. Résultats : les complications neurologiques des hémorragies méningées par rupture anévrismale non opérées étaient observées dans 70,21 % des cas. Le vasospasme (60,6 %) était le plus fréquent, suivi par le resaignement (15,15 %), puis les convulsions (12,2 %) et l’hydrocéphalie aiguë (12,12 %). Conclusion : il est nécessaire de faire une surveillance rapprochée et rigoureuse des patients présentant une hémorragie méningée.