JLE

Cahiers Santé Médecine Thérapeutique

MENU

Manifestations extra-articulaires de la polyarthrite rhumatoïde Volume 32, numéro 1-2, Janvier-Avril 2023

Illustrations


  • Figure 1

  • Figure 2

  • Figure 3

  • Figure 4
Auteurs
Hôpital militaire Moulay Ismail-Meknes, Maroc
* Tirés à part : E. Boudhar

La polyarthrite rhumatoïde (PR) est un rhumatisme inflammatoire chronique qui peut toucher presque tous les systèmes de l’organisme. L’évolution de la maladie varie considérablement d’un patient à l’autre. Elle demeure légère chez certains patients, mais, dans la plupart des cas, la maladie entraîne une destruction progressive des articulations et une invalidité. Outre les symptômes articulaires, la PR a des manifestations extra-articulaires, rarement inaugurales et plutôt associées aux formes les plus sévères de la maladie. Ces atteintes extra-articulaires sont très variables, allant des nodules rhumatoïdes (les plus fréquents) jusqu’à la vascularite rhumatoïde, grevée d’une morbidité et d’une mortalité importantes (49 % à cinq ans). Les caractéristiques systémiques peuvent dominer les manifestations articulaires et/ou les précéder. Les hommes sont plus susceptibles de développer une atteinte systémique grave et de présenter une mortalité plus élevée due à de telles complications. Les manifestations systémiques peuvent être générales ou spécifiques à un organe. Dans le premiers cas, elles surviennent souvent tôt dans la maladie ; dans le second, elles sont plus particulièrement prévalentes chez les patients atteints d’une PR grave de longue durée d’évolution. Les caractéristiques extra-articulaires spécifiques sont courantes, bien que leur incidence puisse maintenant diminuer grâce à un traitement plus agressif de la maladie à une phase précoce.