JLE

Cahiers Santé Médecine Thérapeutique

MENU

Complications des inhibiteurs de la pompe à protons : ce que le médecin polyvalent doit savoir Volume 32, numéro 1-2, Janvier-Avril 2023

Auteurs
1 Service de médecine interne polyvalente et maladies infectieuses, centre hospitalier Victor Jousselin, Dreux, France
2 Service de pharmacie, centre hospitalier Victor Jousselin, Dreux, France
* Tirés à part : C. Leroux

Les inhibiteurs de la pompe à protons (IPP), sont de puissants et efficaces anti-sécrétoires, utilisés depuis de nombreuses années, avec des indications précises et dans la grande majorité des cas pour une durée limitée dans le temps. Malheureusement, un certain nombre de « dérives » de prescription existent, avec parfois des conséquences néfastes pour les patients. De plus, de nombreux effets indésirables liés à la prise de ces traitements sont maintenant bien connus et documentés. Nous proposons, dans cet article de synthèse, un résumé de ces effets indésirables, qui doivent être connus du médecin polyvalent dans sa pratique quotidienne.