John Libbey Eurotext

Cahiers Santé Médecine Thérapeutique

MENU

Comment appréhender le syndrome de fragilité ? Volume 30, numéro 2, Mars-Avril 2021

Illustrations


  • Figure 1

  • Figure 2

  • Figure 3

  • Figure 4

  • Figure 5

Tableaux

Auteurs
1 Département de médecine interne, CHRU Strasbourg, France
2 Département de médecine générale, université de médecine de Reims, Reims, France
3 Université Alassane Ouattara, Bouaké, Côte d’Ivoire
4 Service de physiologie et laboratoire d’explorations fonctionnelles, Hôpitaux universitaires de Strasbourg, France
5 Département de gériatrie et soins de suite et réadaptation, hôpital de la Robertsau, CHRU Strasbourg, France
* Tirés à part

Le syndrome de fragilité est une entité gériatrique dynamique et évolutive, impliquant de nombreuses dimensions de la vie courante, et associée au risque de développer une perte d’autonomie. Malgré l’absence de définition consensuelle, et bien qu’il existe de nombreuses échelles de repérage ou de dépistage de la fragilité, tant au niveau sarcopénique qu’au niveau multidimensionnel, ses répercussions restent majeures : décompensation fonctionnelle et risque de dépendance dans les actes de la vie quotidienne, multiplication des passages aux urgences et des hospitalisations, risque d’entrée en institutionnalisation et hausse de la morbimortalité. Son repérage en ambulatoire est ainsi une nécessité.