JLE

Cahiers Santé Médecine Thérapeutique

MENU

Causes de mortalité hospitalière chez les patients cirrhotiques Volume 31, numéro 5-6, Septembre-Décembre 2022

Illustrations


  • Figure 1

Tableaux

Auteurs
Service d’hépato-gastro-entérologie, université Sidi Mohamed Ben Abdellah, CHU Hassan II, Fès, Maroc
* Tirés à part : A. Mernissi

Objectif : analyser les causes de mortalité hospitalière dans un échantillon de patients cirrhotiques. Type d’étude : étude rétrospective. Matériels et méthodes : analyser les dossiers des patients cirrhotiques décédés au cours de leur hospitalisation au service de gastro-entérologie durant la période allant de janvier 2017 à juillet 2019. Nous avons analysé la mortalité globale et spécifique. Résultats : 125 dossiers de patients cirrhotiques hospitalisés durant la période d’analyse. Douze décès ont été enregistrés, soit un taux de mortalité hospitalière de 9,6 %. Les causes de mortalité étaient par ordre décroissant : l’hémorragie digestive, le sepsis sévère sur infection de liquide d’ascite, l’encéphalopathie hépatique, l’insuffisance hépatocellulaire fulminante et l’embolie pulmonaire. La cause du décès n’était pas connue dans 25 % des cas. Conclusion : notre étude suggère que les patients arrivent à l’hôpital à un stade compliqué de la maladie avec comme principales causes de décès l’hémorragie digestive et l’infection de liquide d’ascite, ce qui souligne l’importance de prendre en charge précocement ces complications mortelles.