John Libbey Eurotext

Cahiers Santé Médecine Thérapeutique

MENU

Atteintes pulmonaires et extrapulmonaires dans la miliaire tuberculeuse : formes disséminées de la tuberculose À propos de 131 cas Volume 30, numéro 4, Juillet-Août 2021

Illustrations


  • Figure 1

  • Figure 2

  • Figure 3

  • Figure 4

Tableaux

Auteurs
Service des maladies respiratoires, CHU Ibn Rochd, Casablanca
* Tirés à part

La miliaire tuberculeuse est une forme grave et rare de la tuberculose. Elle est souvent due à une dissémination hématogène du bacille de Koch et représente moins de 2 % des tuberculoses. Nous avons mené une étude rétrospective concernant 131 cas de miliaire tuberculeuse colligés au service des maladies respiratoires du CHU Ibn Rochd de Casablanca entre septembre 2003 et décembre 2019. La moyenne d’âge était de 38 ans, avec une prédominance masculine de 54 %. Un antécédent de tuberculose était noté dans 16,8 % des cas et un contage tuberculeux dans 14,5 %. Le tableau clinique était dominé par l’altération de l’état général et la fièvre. La radiographie du thorax objectivait un aspect de miliaire dans tous les cas, associé à une atteinte pleurale, à des opacités excavées et à une cardiomégalie. L’intradermoréaction à la tuberculine et le test de libération de l’interféron γ (Quantiféron) étaient positifs dans 20 et 8 % des cas respectivement, et les bacilloscopies dans les expectorations dans 23 %. Les atteintes extrapulmonaires étaient de localisation ganglionnaire périphérique dans 10,6 % des cas, ophtalmique dans 10,6 %, ganglionnaire médiastinale dans 9 %, cérébroméningée dans 9 % et péricardique dans 4,5 %. Un cas de tuberculome intramédullaire était observé. Le traitement antituberculeux était démarré en urgence, selon le programme national de lutte antituberculeuse dans tous les cas. L’évolution était bonne dans la majorité des cas (75,5 %).