JLE

Science et changements planétaires / Sécheresse

MENU

Rôle de l’eau sur les propriétés physiques des sols Volume 5, numéro 3, Septembre 1994

Auteur
INRA, Science du Sol 78026 Versailles
  • Page(s) : 143-50
  • Année de parution : 1994

Le sol est un système physique généralement non saturé d’eau. Dans les sols normalement drainés, l’eau joue un rôle essentiel en tant que liant des constituants et assure la pérennité de structures acquises au cours du temps, qu’elles soient d’origine biologique (êtres vivants et racines) ou qu’elles résultent de processus physiques (fissures). Du fait d’une forte dessiccation ou en présence d’un excès d’eau, les conditions peuvent être réunies pour que l’eau n’assure plus son rôle d’agent de cohésion. Il peut en résulter une instabilité physique aussi bien en surface (susceptibilité à l’érosion), qu’en profondeur (tendance à l’effondrement des macropores). L’histoire énergétique détermine une partie de l’organisation des sols et a des conséquences sur leur comportement actuel. La mise en valeur de certains sols et/ou les pratiques liées à l’agriculture intensive, en particulier par l’épuisement de la réserve en eau ou l’excès d’irrigation, tendent à produire des déséquilibres préjudiciables à la stabilité physique et aux conditions de l’activité biologique. Les conséquences en sont souvent mal évaluées mais risquent d’affecter les propriétés des sols à long terme.