JLE

Science et changements planétaires / Sécheresse

MENU

Propositions d’aménagement du sous-bassin-versant de l’oued Fergoug (Algérie) fragilisé par des épisodes de sécheresse et soumis à l’érosion hydrique Volume 17, numéro 3, Juillet-Août-Septembre 2006

Auteurs
Institut agronomique méditerranéen de Montpellier (Iamm), 3191, route de Mende, 34093 Montpellier cedex 5 France

Situé au nord-ouest de l’Algérie, le sous-bassin-versant de l’oued Fergoug, écosystème fragilisé par les épisodes de sécheresse, présente une forte sensibilité à l’érosion hydrique, particulièrement linéaire. Les conséquences de ce phénomène écologique sont néfastes : envasement du barrage de l’oued Fergoug, perte de fertilité des terres… La localisation des zones ravinées et la précision des caractéristiques climatiques et hydriques de la zone d’étude constituent une étape préliminaire à tout aménagement de lutte antiérosive appropriée. Celle-ci permet de mettre en évidence que le phénomène érosif dans cette zone résulte de la conjonction de plusieurs facteurs : agressivité des pluies ; érodibilité des sols ; raideur du relief ; faiblesse du couvert végétal. Le croisement d’une série de cartes thématiques a permis l’élaboration d’une carte de localisation des zones ravinées dans le sous-bassin-versant de l’oued Fergoug nécessitant un aménagement prioritaire. Les principaux travaux d’aménagement antiérosifs proposés sont des mesures techniques (correction torrentielle) et des mesures biologiques (reboisement, plantations fruitières et amélioration des parcours). Cependant, ces travaux doivent s’inscrire dans un programme pouvant s’intégrer dans une nouvelle stratégie ayant pour objectif principal une meilleure gestion des ressources en eau et en sol et tenant compte des attentes et des besoins de la population rurale, principale partie prenante dans cet écosystème fragilisé.