John Libbey Eurotext

Science et changements planétaires / Sécheresse

MENU

Nébulosité-précipitations et facteurs géographiques en Afrique équatoriale atlantique durant les saisons juin-août et décembre-février Volume 11, numéro 1, Mars 2000

Auteurs
  • Page(s) : 11-7
  • Année de parution : 2000

Les données saisonnières des fréquences des nuages à sommet froid (1986-1996) et des précipitations (1951-1993) ont permis d’analyser les relations nébulosité, précipitations et facteurs géographiques en Afrique équatoriale atlantique (Gabon, Congo et Sud-Cameroun). Les méthodes utilisées sont les régressions linéaires et l’analyse factorielle des correspondances (AFC). Durant la saison juin-août, la répartition des précipitations au nord de l’équateur dans les régions où l’altitude est égale ou supérieure à 600 m est étroitement liée à la latitude. De décembre à février, les régions de faible altitude (au sud de l’équateur) ont des précipitations plus importantes que celles des hauts plateaux de la région d’étude. Les relations entre les états de surface (végétation) et les précipitations ne sont pas évidentes. En fait, c’est la dynamique de l’atmosphère qui prime sur les états de surface.