John Libbey Eurotext

Science et changements planétaires / Sécheresse

MENU

Hydrochimie et caractérisation qualitative des ressources en eaux d’un système aquifère multicouche en zone aride : application au bassin de Maknassy (Tunisie centrale) Volume 20, numéro 2, avril-mai-juin 2009

Auteurs
Laboratoire des ressources minérales et environnement Département de géologie Faculté des sciences de Tunis 2092 Tunis El-Manar Tunisie

L’évaluation qualitative des ressources en eau d’un système aquifère exige la connaissance préalable de ses caractéristiques géométriques et hydrodynamiques. Le système multicouche de Maknassy est formé de trois unités : la nappe phréatique logée dans des terrains détritiques du Mioplioquaternaire, la nappe profonde à deux niveaux constituée par les réservoirs carbonatés du Crétacé supérieur (formations Zebbag supérieur et Zebbag inférieur d’âge albien inférieur-turonien inférieur). L’hydrochimie permet la caractérisation de ces aquifères et montre un faciès sulfaté pour la nappe phréatique, sulfaté calcique et chloruré sodique pour la nappe profonde. Par ailleurs, cette analyse met en évidence l’intercommunication entre les niveaux aquifères du réservoir de la formation Zebbag supérieur et celle de la nappe phréatique. L’étude a révélé une variété des processus d’acquisition de la minéralisation. L’effet de la dissolution de la croûte gypseuse est appréciable pour la nappe phréatique. La variation des concentrations des ions majeurs des eaux des différents niveaux aquifères est observée de l’amont vers l’aval. Cette variabilité de la minéralisation est fonction des caractéristiques lithologiques des aquifères, des réactions d’échange, de la dissolution et du temps de séjours.