John Libbey Eurotext

Science et changements planétaires / Sécheresse

Geoquímica del drenaje en las tres cuencas áridas de la región agrícola-minera de Coquimbo (Chile): Balance de una década de estudios, 2000-2010 Volume 22, numéro 4, Octobre-Novembre-Décembre 2011

  • Auteur(s) : Jorge Oyarzún, Hugo Maturana, Ricardo Oyarzún , Universidad de La Serena Departamento Ingeniería de Minas Casilla 539 Benavente 980 La Serena Chile, Centro de Estudios Avanzados en Zonas Aridas Raúl Bitrán s/n La Serena Chile
  • Mots-clés : collaborations internationales, drainage acide, environnement aride, qualité des eaux
  • Page(s) : 244-52
  • DOI : 10.1007/s10661-010-1814-8.
  • Année de parution : 2011

Ces pages résument les résultats d’une décennie de recherches géochimiques dans les trois bassins-versants de la région de Coquimbo (centre-nord du Chili). L’extraction minière et l’agriculture en sont les principales activités économiques. Les études concernent la géochimie des eaux et des sédiments fluviaux et les mesures de mercure atmosphérique. Les principaux résultats indiquent les concentrations élevées des ions cuivre, arsenic et zinc dans la fraction fine des sédiments fluviaux du bassin-versant du río Elqui (le plus au nord), concentrations qui atteignent des moyennes de l’ordre de 0,1 à 0,2 % dans le cas du cuivre. Ces chiffres sont en mettre en relation avec le drainage acide du secteur minier de El Indio (or, cuivre, arsenic), situé tout à fait à l’amont du bassin et entouré par une zone d’altération hydrothermale et argilique avancée. Y contribue également l’érosion des déblais miniers laissés sur les flancs des vallées par une activité minière cuprifère à petite et moyenne échelle. La plus grande exploitation minière de la région de Coquimbo, Los Pelambres, qui exploite un gisement porphyrique de cuivre-(molybdène) de classe mondiale, est située à l’amont du bassin-versant du río Choapa, le plus méridional. Un résultat inattendu fut que les eaux et les sédiments fins du Choapa ne présentent aucune anomalie concernant les ions cuivre et les ions molybdène. Ceci peut être expliqué par le fait que les roches de ce secteur sont de caractère magmatique basique et n’ont été que faiblement affectées que par une altération hydrothermale, ce qui a permis la neutralisation d’un drainage acide.

Illustrations

Ouvrir l'onglet