John Libbey Eurotext

Science et changements planétaires / Sécheresse

MENU

Étude hydrogéologique et impact de l’intensification de l’exploitation sur la qualité des eaux souterraines du bassin de Moularès-Redeyef (Sud-Ouest tunisien) Volume 19, numéro 1, janvier-février-mars 2008

Auteurs
Institut national agronomique de Tunisie (Inat), Avenue Charles Nicolles, Cité Mahrajène, Tunis, Tunisie, École supérieure des ingénieurs en équipement rural, Route de Kef Km5, Medjez el bab, Tunisie, Laboratoire de l’eau, énergie et environnement, École nationale d’ingénieurs de Sfax, 3038 Sfax, Tunisie
  • Mots-clés : besoins en eau, eau souterraine, hydrogéologie, modélisation, régime hydrologique, ressource en eau, salinité, Tunisie
  • DOI : 10.1684/sec.2008.0118
  • Page(s) : 61-5
  • Année de parution : 2008

Le bassin minier de Moularès-Redeyef, situé au sud-ouest de la Tunisie, entre la chaîne de l’Atlas saharien et la plate-forme saharienne, renferme des nappes d’eau souterraine qui sont essentiellement exploitées par le secteur industriel. Depuis quelques années, l’agriculture et le tourisme commencent à se développer. Tous ces facteurs exercent une pression sans cesse croissante sur la demande en eau potable pour subvenir aux besoins à la fois industriels et agricoles. Un modèle hydrodynamique du système hydrogéologique est développé dans le but d’actualiser l’évaluation des ressources exploitables du bassin et de mettre au point des scénarios de développement d’exploitation future. Le modèle est calibré en régime permanent et transitoire sur la période 1976-2000. Il est aussi utilisé comme support pour le développement d’un modèle de transport de soluté. La simulation du comportement futur du système aquifère met en évidence l’impact de l’intensification des prélèvements dans les nappes sur la qualité des eaux souterraines.