John Libbey Eurotext

Science et changements planétaires / Sécheresse

MENU

Etude comparative de la croissance du système racinaire chez deux arbustes autochtones de la Tunisie méridionale : Rhus tripartitum (Ucria) Grande et Periploca angustifolia Labill. Implications pour l'élevage des plants en pépinière Volume 12, numéro 4, Décembre 2001

Auteurs
Institut des régions arides, 4119 Médenine, Tunisie.

Le présent travail porte sur l'étude du système racinaire de deux arbres autochtones de la Tunisie présaharienne, présentant un grand intérêt économique et écologique : Rhus tripartitum (Ucria) Grande et Periploca angustifolia Labill., cultivés dans des rhizotrons. Il est démontré, à travers cette étude, que le développement radiculaire des deux espèces a été rapide, dès les premiers mois suivant leur germination (au mois de novembre), même si la croissance du système racinaire de Periploca angustifolia a été négativement influencée par les basses températures hivernales. Un tel comportement, qui, dans les conditions naturelles, constitue l'une de leurs caractéristiques adaptatives aux conditions d'aridité climatique, doit être pris en compte en cas d'élevage de plants de ces deux espèces. Un séjour prolongé en pépinière de plants dont les systèmes racinaires sont caractérisés par une croissance rapide pourrait se traduire par la déformation de ces derniers et, par conséquent, par un faible taux de réussite à la transplantation. Les corrélations positives, très hautement significatives, observées entre les paramètres de croissance des parties aérienne et souterraine des deux espèces montrent qu'il est possible d'apprécier l'importance du développement de leur système racinaire à partir de l'ampleur de la croissance de leurs parties aériennes. En pratique, cette corrélation permet d'évaluer la durée de séjour des plants en pépinière par estimation de leur développement racinaire sur la base d'une simple observation de leurs parties aériennes.