JLE

Science et changements planétaires / Sécheresse

MENU

Bois-énergie, déboisement et sécheresse au Sahel : le cas du Gourma malien Volume 7, numéro 3, Septembre 1996

Auteur
Centre pour le Développement et l’Environnement, Université d’Oslo, BP 1116 Blindern, 0317 Oslo, Norvège
  • Page(s) : 179-85
  • Année de parution : 1996

La consommation locale de bois-énergie est normalement considérée comme une cause importante de la déforestation au Sahel ou en Afrique en général. Cependant, il y a très peu de données pour soutenir cette hypothèse. Pour la tester, le Gourma malien a été choisi. Cette zone est souvent citée comme l’une des plus durement touchées par un déboisement général causé par la consommation domestique de bois de chauffe. Nous avons d’abord quantifié l’évolution de la densité des ligneux sur certains sites de la zone. L’étude a conclu que la déforestation est principalement causée par la baisse de la pluviométrie. Nous avons ensuite voulu vérifier s’il n’y a pas aussi un impact humain sur la végétation ligneuse à travers la consommation de bois de chauffe. Cette deuxième étude conclut que la population locale ramasse et consomme uniquement du bois mort pour cuire ses repas. Cependant, les distances de collecte s’allongeant, la durée de la corvée de bois augmente. En outre, le bois-énergie dans le Gourma se vend de plus en plus. Les données montrent que l’hypothèse de départ n’est pas valable pour la zone et la période étudiées. Des études comparatives pourront maintenant montrer si ce cas est un cas particulier ou un cas représentatif dans un contexte sahélien.