JLE

Science et changements planétaires / Sécheresse

MENU

Analyse par la chaîne de Markov de la sécheresse dans le sud-est de l’Espagne Volume 4, numéro 2, Juin 1993

Auteurs
Université de Murcia, Campus de la Merced, 30001 Murcia, Espagne, Université de Barcelone, 08028 Barcelone, Espagne.
  • Page(s) : 123-9
  • Année de parution : 1993

De la Catalogne à l’Andalousie, les régions du sud-est de l’Espagne subissent de fréquentes et parfois longues périodes sans pluie, principalement estivales. Afin de tenter d’en prévoir l’occurence et la durée, car ce serait là une aide hautement appréciable par exemple pour l’organisation de la gestion des ressources hydrauliques et pour la planification des spéculations agricoles, les auteurs testent la validité du calcul statistique basé sur l’utilisation des chaînes de Markov de 1 er, 2 e et 3 e ordres. Après une démonstration de l’application de cette méthode à la rétrospective des phénomènes de sécheresse pluviométrique enregistrés durant la période 1941 à 1970, ils parviennent à la conclusion que les résultats calculés à l’aide des chaînes de Markov ne sont pas, malgré leur complexité, sensiblement meilleurs que ceux de la prévision empirique pratiquée par les paysans. Ils attribuent ce médiocre résultat au fait que, ne pas séparer les sécheresses d’été de celles d’hiver conduit, en termes de calcul statistique, à agréger deux populations de caractéristiques trop différentes.