JLE

Cahiers d'études et de recherches francophones / Santé

MENU

Une enquête nutritionnelle au Tibet Volume 5, numéro 4, Juillet-Août 1995

Auteurs
Unité de nutrition, Institut de médecine tropicale, 155 Nationalestraat, Anvers, Belgique, Save the Children Fund, 17 Grove Lane, Camberwell, Londres SE5 8RD, Grande-Bretagne.
  • Page(s) : 247-52
  • Année de parution : 1995

Cet article présente les résultats les plus marquants d’une enquête nutritionnelle effectuée au Tibet, de mai à juillet 1990, à la demande du ministère de la Santé de la Région Autonome du Tibet. En utilisant un seuil corrigé pour l’altitude, 40 % des femmes en âge de procréer sont anémiées. La distribution des taux d’hémoglobine est gaussienne avec une moyenne de 13,6 %. Il semble que la population tibétaine réagisse différemment à l’altitude. Le goitre, malgré le programme de contrôle, reste un problème. Parmi les enfants de 0 à 6 ans, 9,2 % avaient des signes cliniques de rachitisme. Les enfants ruraux sont plus petits et plus maigres que les enfants urbains et leur déficit en taille se manifeste plus tôt.