John Libbey Eurotext

Cahiers d'études et de recherches francophones / Santé

MENU

Mortalité maternelle : implication anesthésique au CHU de Lomé (Togo) Volume 13, numéro 2, Avril 2003

Auteurs
Service d’anesthésie réanimation, CHU de Lomé, 14148 Lomé, Togo. <obaf2000yahoo.fr>. Service de gynécologie obstétrique, CHU de Lomé, 14148 Lomé, Togo. Département d’anesthésie réanimation, CNHU de Cotonou, Togo
  • Mots-clés : Mortalité maternelle ; Anesthésie ; Réanimation ; Togo.
  • Page(s) : 77-80
  • Année de parution : 2003

But : connaître les résultats des pratiques anesthésiques et permettre un constat au sein d’un service particulièrement démuni en médecins anesthésistes. Cadre d’étude et méthodologie : étude prospective et descriptive sur une période de 6 mois (janvier à juin 2002) dans l’unité d’anesthésie réanimation du service de gynécologie obstétrique du CHU de Lomé. Une fiche d’enquête a servi de recueil de données et toutes les anesthésies induites dans le bloc obstétrical ont été prises en compte. Une étude des cas de décès périopératoires a été effectuée. Résultats : 318 cas d’anesthésie ont été induits pour césarienne (306 cas) et pour révision utérine (12 cas). Dans 98 % des cas, les sujets étaient de classe physique ASA I et II. Dans 95,9 % des cas, il s’agissait d’une anesthésie générale contre 4,1 % de rachianesthésie. Le thiopental était la drogue la plus utilisée, et certaines drogues comme la succinylcholine et l’éphédrine faisaient défaut. Le monitorage périopératoire était quasi inexistant. Dans 89,6 % des cas, il s’agissait d’une urgence. La pénurie de produits sanguins ou l’incapacité pour les patients de s’en procurer était signalée dans 14 cas sur 16. Douze cas de décès ont été enregistrés, soit un taux de mortalité périopératoire précoce de 3,8 %. Parmi les causes de ces décès, les complications respiratoires de l’anesthésie générale, celles de la toxémie gravidique, la pénurie de solutés de remplissage et de produits sanguins étaient les principales. Conclusion : les résultats de cette enquête précisent l’implication de l’anesthésie dans les mortalités maternelles au Togo. Il est donc nécessaire de développer des règles de bonne pratique adaptées au terrain.