JLE

Cahiers d'études et de recherches francophones / Santé

MENU

Hémoglobinopathies et paludisme à Plasmodium falciparum : un exemple d’effet épistatique négatif ? Volume 16, numéro 4, Octobre-Novembre-Décembre 2006

Auteur
Institut Cochin, Département GDPM, Faculté de médecine Cochin, 24, rue du Fbg Saint-Jacques, 75014 Paris

Auteur(s) : Dominique Labie Institut Cochin, Département GDPM, Faculté de médecine Cochin, 24, rue du Fbg Saint-Jacques, 75014 Paris La coïncidence, en Afrique, des zones de paludisme sévère et de celles où la mutation drépanocytaire est endémique est connue depuis longtemps. Elle avait été décrite par Lehmann dès ses premières études épidémiologiques [1]. Le rôle sélectif du Plasmodium a été évoqué, procurant un avantage de survie aux hétérozygotes AS alors que les malades SS mouraient le plus [...]