John Libbey Eurotext

Cahiers d'études et de recherches francophones / Santé

MENU

Évaluation de trousses de dépistage de l’infection à VIH au Gabon Volume 15, numéro 1, Janvier-Février-Mars 2005

Auteurs
Département de microbiologie, Laboratoire national de référence IST/sida, Faculté de médecine, Université des sciences de le santé, BP 8302, Libreville Gabon, Laboratoire de virologie, Hôpital européen Georges Pompidou, Équipe « Immunité et biothérapie muqueuse »- Inserm U743, Centre de recherches biomédicales des Cordeliers, 15, rue de l’École de Médecine, 75270 PARIS cedex 06 France

Neuf trousses commerciales de dépistage des anticorps sériques contre le virus de l’immunodéficience humaine (VIH) ont été évaluées à l’aide d’un panel de 170 sérums d’adultes vivant au Gabon. Avec les techniques de référence, 96 sérums étaient exempts d’anticorps et dans 74 sérums des anticorps dirigés contre le VIH de type 1 (n = 72) ou contre le VIH de type 2 (n = 2) étaient détectés. Pour deux trousses, la sensibilité était inférieure à 99 % et trois d’entre elles présentaient une spécificité inférieure à 95 %. Au total, par rapport au panel de référence de sérums gabonais, quatre trousses sur neuf répondaient aux critères d’acceptabilité selon les critères de l’Organisation mondiale de la santé (OMS) : sensibilité > 99 %, spécificité > 95 %. Trois trousses, disponibles au Gabon, (Determine™ HIV-1/2 ; Genscreen ® Plus HIV Ag-Ab ; Immunocomb ® II HIV1&2 BiSpot) ont finalement été retenues selon ces critères. Parmi 18 configurations de stratégies diagnostiques alternatives évaluées en utilisant ces trois trousses, certaines configurations de la stratégie II de l’OMS (deux tests séquentiels), et toutes les configurations de la stratégie III de l’OMS (trois tests séquentiels) permettaient de diagnostiquer avec le maximum de fiabilité l’infection par le VIH-1 en contexte gabonais (sensibilité, spécificité, valeur prédictive positive et valeur prédictive négative de 100 %). La configuration utilisant la trousse Determine™ HIV-1/2 comme premier test de dépistage, puis Genscreen ® Plus HIV Ag-Ab comme trousse de confirmation, et enfin, Immunocomb ® II HIV1&2 BiSpot comme troisième trousse de discrimination des sérums discordants avec les deux premières trousses de dépistage, constituait la meilleure configuration, associant une excellente fiabilité tout en étant la moins coûteuse des configurations évaluées. La configuration associant deux tests rapides, Immunocomb ® II HIV1&2 BiSpot suivie de Determine™ HIV-1/2, était également très fiable et plus simple à réaliser (absence de nécessité d’une chaîne Elisa), mais son coût était deux fois plus élevé que celui de la configuration associant trois trousses séquentielles. En conclusion, dans les laboratoires équipés, l’utilisation séquentielle de trois trousses comprenant deux tests rapides et une trousse Elisa combinés apparaît comme la meilleure configuration à la fois en termes de fiabilité et de coût. Dans le cas contraire, l’utilisation séquentielle de deux tests rapides permet un dépistage tout aussi fiable mais plus onéreux.