John Libbey Eurotext

Cahiers d'études et de recherches francophones / Santé

MENU

Évaluation de la malvoyance et des cécités au Cameroun. Enquête en milieu rural forestier Volume 3, numéro 1, Janvier-Février 1993

Auteurs
OCEAC, BP 288, Yaoundé, Cameroun, Service d’ophtalmologie, Hôpital central, Yaoundé, Cameroun.
  • Page(s) : 17-23
  • Année de parution : 1993

Une enquête transversale avec échantillonnage en grappes a permis d’estimer l’importance des déficiences visuelles en zone rurale de forêt au Cameroun. La prévalence instantanée standardisée de la baisse de vision bilatérale est de 4 %, celle de la cécité unilatérale de 1,8 % et celle de la cécité bilatérale est égale à 1,2 %. La cataracte sénile est la cause principale de déficience visuelle, responsable dans la zone rurale de forêt de 32 000 cécités uni- ou bilatérales, et de 132 000 baisses de vision uni- ou bilatérales. Les opacités cornéennes totales ou centrales sont la deuxième cause de déficience et concernent 8 % de l’ensemble des malvoyants. Au vu de ces estimations, il semble opportun d’envisager l’élaboration d’un programme national de lutte adéquat.