JLE

Cahiers d'études et de recherches francophones / Santé

MENU

Enquête sur la prévalence et les causes des affections oculaires chez les enfants des écoles primaires d’Antananarivo Volume 5, numéro 3, Mai-Juin 1995

Auteurs
Service d’ophtalmologie, centre hospitalier de Soavinandriana, BP 6 bis, Antananarivo, Madagascar, service d’ophtalmologie, hôpital général Befelatanana, BP 14 bis, Antananarivo, Madagascar, Unité d’épidémiologie, Institut Pasteur de Madagascar, BP 1274, Antananarivo, Madagascar.
  • Page(s) : 163-6
  • Année de parution : 1995

Une enquête transversale avec échantillonnage en grappes a été effectuée parmi les élèves des écoles primaires publiques d’Antananarivo-ville à Madagascar afin d’estimer la prévalence et les causes des anomalies oculaires dans cette catégorie de la population. Un échantillon de 1 081 enfants, âgés en moyenne de 10,6 ans, a été examiné et 51 des enfants présentaient une anomalie ophtalmologique : - 22 (2 % des cas) avaient une amétropie, dont 10 myopies ; - 15 (1,4 %) étaient porteurs d’amblyopie unilatérale ; - 8 (0,74 %) d’un strabisme sans amblyopie ; - 6 (0,6 %) d’affections médicales simples. La faible fréquence des anomalies constatées dans les mêmes tranches d’âge est retrouvée dans les études déjà publiées, en particulier en ce qui concerne les amétropies. L’absence de scolarisation des enfants porteurs de déficits visuels graves et le taux variable de scolarisation créent un biais de sélection rendant difficile l’extrapolation des résultats à l’ensemble de cette catégorie de la population. Cette première étude d’ophtalmologie de santé publique à Madagascar présentait également un intérêt didactique pour les ophtalmologistes en formation, notamment dans le cadre du programme national de lutte contre la cécité en cours d’élaboration dans ce pays.