JLE

Cahiers d'études et de recherches francophones / Santé

MENU

Enfants de la rue et Sida en Haïti Volume 5, numéro 2, Mars-Avril 1995

Auteurs
Aide à l’enfance-Canada/Programme Haïti, 8, impasse Baron, Port-au-Prince, Haïti.
  • Page(s) : 125-30
  • Année de parution : 1995

Une enquête qualitative CAP relative à la sexualité, à l’adoption et au maintien de comportements sexuels sécuritaires chez les enfants de la rue à Port-au-Prince (Haïti) a été menée en 1991. L’observation active a été utilisée auprès de trois groupes d’enfants pendant trois mois (juin-août 1991). Par la suite, des entrevues ont été réalisées de façon individuelle auprès d’éducateurs(trices) de la rue et d’enfants de la rue identifiés comme « leaders ». Des interventions en éducation sur le Sida doivent d’abord amener les enfants de la rue à croire en l’existence de la maladie et au danger réel et immédiat pour eux d’en mourir. Les stratégies utilisées pour les en convaincre doivent miser sur différents facteurs sociaux, psychologiques, économiques et environnementaux les caractérisant : - l’appartenance à leur groupe de pairs et la relation de pouvoir des plus grands envers les plus petits qui s’y établit ; - l’importance fondamentale de l’argent dans leur vie et le fait que toutes les relations qu’ils entretiennent avec des personnes sont basées sur la capacité présente ou future de celles-ci de leur donner de l’argent ou quelque chose d’autre ; - le rôle joué par l’apparence sociale et leur besoin de se donner les moyens d’être, même pour un jour, comme les autres enfants ; - le peu de valeur qu’ils s’accordent en tant qu’individu social ; - leur sentiment d’impuissance et de résignation face à leurs conditions de vie ; - l’influence de la culture de la rue ; - l’importance de la sexualité comme plaisir immédiat.