John Libbey Eurotext

Cahiers d'études et de recherches francophones / Santé

MENU

Charge en soins et coûts directs liés à l’hospitalisation des neuropaludismes de l’enfant sénégalais. Étude de 76 cas à l’hôpital Albert-Royer de Dakar en 1991-1992 Volume 5, numéro 5, Septembre-Octobre 1995

Auteurs
Département de parasitologie, Faculté de médecine et de pharmacie Cheikh Anta Diop, Dakar, Sénégal, Hôpital Albert-Royer, Service de Pédiatrie, Dakar Fann, Sénégal.
  • Page(s) : 315-8
  • Année de parution : 1995

Dans le but, d’une part, d’assurer une meilleure gestion des ressources financières allouées au secteur de la santé et, d’autre part, de disposer d’éléments d’appréciation objectifs lors de la détermination des moyens nécessaires pour faire face aux besoins des patients atteints de neuropaludisme, il nous a paru intéressant de déterminer deux paramètres de base : la charge en soins et les coûts liés à l’hospitalisation de ces malades. Il ressort de cette étude descriptive longitudinale réalisée à l’hôpital d’enfants Albert-Royer de Dakar du 15 octobre 1991 au 15 octobre 1992 que le paludisme représente 5,2 % des cas admis pour affections fébriles et 3,4 % des hospitalisations. Le taux de létalité palustre est de 3,2 %. L’état clinique du malade ne présente pas une relation statistiquement significative avec la charge en soins et ne peut être retenu comme indicateur de la charge de travail des équipes soignantes. Le coût moyen lié à l’hospitalisation d’un cas de neuropaludisme a été chiffré à 35 710 F CFA (1 F CFA = 0,02 FF à la date de l’étude). Ce coût est élevé vu la faiblesse des ressources financières du pays. La prise en charge précoce et correcte des cas d’accès palustre devrait permettre de le réduire.