John Libbey Eurotext

Psychologie & NeuroPsychiatrie du vieillissement

MENU

Les modifications du sommeil avec l’âge Volume 8, numéro 1, mars 2010

Auteurs
Service de psychiatrie, Hôpital universitaire Purpan, Toulouse, Service de neurologie, Hôpital universitaire Gui de Chauliac, Montpellier

Les facteurs qui contribuent à altérer le sommeil chez les seniors sont multiples. La majorité des plaintes exprimées par les sujets âgés peuvent être expliquées par les changements dans l’organisation du sommeil qui sont observés dans cette population. L’architecture du sommeil est altérée par le vieillissement. L’insomnie, la somnolence diurne sont des troubles pouvant refléter une altération de la régulation des rythmes circadiens. On observe aussi, fréquemment, des maladies intrinsèques au sommeil comme le syndrome des jambes sans repos, les mouvements périodiques des membres inférieurs ou encore le syndrome d’apnées du sommeil, situations pathologiques mal repérées et pourtant à l’origine d’une altération significative de la qualité de vie. La question des troubles du sommeil chez les patients Alzheimer reste une préoccupation quotidienne que ce soit à domicile ou en institution. Les modifications des rythmes et les troubles spécifiques du sommeil sont fréquents dans cette population fragile et conduisent parfois à des troubles du comportement perturbateurs. Avant toute prescription d’hypnotiques ou autres psychotropes, devant une plainte du sommeil, il paraît indispensable de sensibiliser les sujets âgés aux risques inhérents à ce type de prescription qui ne devrait plus représenter l’unique et automatique recours dans ces situations.