JLE

Psychologie & NeuroPsychiatrie du vieillissement

MENU

Le vieillissement normal de la mémoire autobiographique Volume 1, numéro 1, Mars 2003

Auteur
Institut de psychologie, Université René Descartes, Paris 5

Des difficultés de mémoire épisodique sont fréquemment mises en évidence chez les personnes âgées. Cependant, les études portent rarement sur la mémoire autobiographique qui est pourtant une composante essentielle de la mémoire humaine. Néanmoins, la mémoire du passé lointain est souvent considérée comme plus résistante aux effets de l’âge que celle des événements récents. Ce phénomène est connu sous le nom de « loi de Ribot ». Après avoir présenté brièvement les conceptions actuelles de la mémoire autobiographique, nous détaillons dans cet article les différents aspects des effets de l’âge sur les deux composantes épisodique et sémantique de la mémoire autobiographique en fonction des différentes méthodes d’évaluation utilisées. Les données montrent que la loi de Ribot ne se vérifie pas dans le vieillissement normal et que les aspects épisodiques de la mémoire autobiographique sont plus sensibles aux effets de l’âge que les aspects sémantiques.