John Libbey Eurotext

Psychologie & NeuroPsychiatrie du vieillissement

MENU

Facteurs de risque vasculaire et risque de maladie d’Alzheimer : revue d’études épidémiologiques Volume 4, numéro 1, Mars 2006

Auteurs
Inserm U593, université de Bordeaux II, Fédération de neurologie, CHU Pellegrin, Bordeaux

La cause de la maladie d’Alzheimer (MA) dans sa forme sporadique, de loin la plus fréquente, demeure inconnue mais un rôle favorisant des facteurs de risque vasculaire est de plus en plus évoqué dans la pathogénie de cette affection. Ce rôle laisse espérer qu’une prise en charge préventive ou curative de ces facteurs pourrait réduire l’incidence de la MA. Parmi ces facteurs figurent l’hypertension artérielle, le diabète, l’hypercholestérolémie et le tabagisme qui ont été le plus étudiés dans la MA. Cet article rapporte le risque de MA qui a été associé individuellement à chacun de ces facteurs dans des études épidémiologiques. Ce risque est quasi-constamment accru par l’hypertension artérielle alors que les résultats demeurent plus controversés pour les autres facteurs. Tous ces facteurs ont, par ailleurs, une interaction variable avec la présence d’affections cérébrovasculaires, facteur de risque établi de démence, et avec la présence de l’allèle epsilon 4 du gène de l’apolipoprotéine E qui est également un facteur de prédisposition pour la MA sporadique.