JLE

Psychologie & NeuroPsychiatrie du vieillissement

MENU

Enquête européenne sur l’établissement et la révélation du diagnostic de maladie d’Alzheimer. Etude réalisée a partir du recueil de l’opinion des aidants familiaux Volume 1, numéro 1, Mars 2003

Auteurs
Université Paul Valéry, Montpellier III. Faculté de Médecine Pitié-Salpêtrière. Université Paris VI

Cette étude avait pour objectif d’analyser le contexte et les conséquences de l’établissement du diagnostic de maladie d’Alzheimer et la qualité de la communication lors de son annonce, à travers le recueil de l’opinion des aidants familiaux. Sujets : 323 aidants ont été recrutés dans 11 pays européens par l’intermédiaire des associations de familles, filiales d’Alzheimer-Europe. Méthode. Les données ont été collectées au moyen d’un questionnaire structuré rempli par les aidants. Résultats. Les résultats mettent en évidence d’importantes carences concernant la prise en charge des patients, mais aussi principalement des conséquences psychologiques chez les aidants. Les réactions négatives des aidants, lors de la révélation du diagnostic, étaient fortement dépendantes de l’attitude des praticiens et des informations fournies notamment par le corps médical. Conclusion. Ces résultats montrent la nécessité d’une nouvelle philosophie de prise en charge des patients atteints de maladie d’Alzheimer, basée sur une alliance thérapeutique entre professionnels, patients et aidants fondée sur une meilleure compréhension réciproque.