JLE

Psychologie & NeuroPsychiatrie du vieillissement

MENU

1. La démence vue par le patient Volume 1, numéro 1, Mars 2003

Auteurs
Clinique de psychiatrie gériatrique, Hôpitaux universitaires de Genève. Fédération de neurologie, Hôpital de la Pitié-Salpêtrière, Paris. Département de pédagogie des sciences de la santé, UFR Santé Médecine et Biologie humaine, Bobigny

La démence véhicule des représentations en termes de perte, perte d’un savoir, perte des facultés, perte de l’autonomie, perte de conscience des troubles, avec pour conséquences une perte d’échanges et un retrait social. Du fait de la difficulté à transmettre son expérience, la question du vécu du sujet atteint de démence se pose. L’analyse du discours, au travers d’entretiens réalisés auprès de personnes atteintes de maladie d’Alzheimer, montre que le sujet qui a le sentiment d’entrer dans une forme d’anormalité, souffre de la perte de contrôle de son existence, du changement des relations avec l’entourage, du regard des autres, et de la stigmatisation sociale.