John Libbey Eurotext

L'Orthodontie Française

MENU

Traiter avec ou sans coopération Volume 73, numéro 4, Décembre 2002

Auteurs

La première condition nécessaire à la réussite d'un traitement d'orthodontie est la coopération du patient.

Pourtant, la recherche orthodontique a longtemps minimisé l'importance des facteurs non techniques : les praticiens se contentaient jusqu'à une époque récente de simples impressions, sentiments et autres croyances ; il n'était pas question de contrôle qualitatif des connaissances et des comportements.

L'informatique permet désormais de tester les choix, les décisions et les stratégies thérapeutiques afin d'obtenir une meilleure coopération. En ce début de troisième millénaire, cette nouvelle conception du rôle de l'orthodontiste s'inscrit d'ailleurs dans une tendance générale de la thérapeutique médicale et dentaire : toute innovation biotechnologique est aujourd'hui présentée au patient avec un souci d'information, d'éducation et de relation, en tenant compte de son environnement social et culturel.