John Libbey Eurotext

L'Orthodontie Française

MENU

Traitements des classes III Volume 77, numéro 2, 78e réunion scientifique de la S.F.O.D.F. – Traitements orthodontiques précoces : les résultats justifient-ils les efforts consentis ? (2e partie)

Auteur

Les connaissances actuelles sur la croissance cranio-faciale, l'individualisation des différentes variétés anatomiques de classes III, par des analyses céphalométriques architecturales, l'apparition de nouveaux moyens thérapeutiques et une prise en charge multidisciplinaire ont transformé les modalités et les résultats du traitement de ces dysmorphies. Cependant, la clef du succès réside dans la précocité de la mise en oeuvre du traitement.

La correction des anomalies squelettiques et la normalisation de l'ensemble des fonctions oro-faciales demandent du temps. Il convient donc d'être efficace au bon moment avec le bon appareil, pour conserver la coopération de l'enfant pendant toute la durée du traitement. La qualité du résultat ne se juge qu'en fin de croissance.

Ainsi beaucoup d'interventions de chirurgie orthognathique pourront être évitées... Alors les résultats récompensent sans équivoque les efforts consentis.