John Libbey Eurotext

L'Orthodontie Française

MENU

Traitement précoce des classes III Volume 82, numéro 3, Septembre 2011

Auteurs
* Auteur pour correspondance : msjlegall@aol.com

Choisir le moment adéquat pour initier un traitement d’orthodontie est une question essentielle qui reste des plus controversées actuellement. Particulièrement face à des dysmorphies de classe III, un certain consensus existe quant au moment et au type d’appareil à mettre en œuvre afin d’obtenir la correction des pathologies présentes. L’approche orthopédique réalisée en période de croissance doit se limiter au sujet qui s’inscrit dans un schéma non héréditaire. Elle débute en phase de denture temporaire ou de denture mixte, la prévention et l’interception en font partie. Les moyens mis en œuvre doivent soit empêcher l’apparition d’une dysmorphose soit être un acte thérapeutique simple permettant d’obtenir une correction partielle ou totale d’une dysmorphose et d’empêcher son aggravation. Si la malocclusion s’inscrit en période adolescente, un traitement orthodontique avec appareil multi-bague, basé sur le mécanisme des compensations, assurera une occlusion équilibrée. Dans le cas contraire, si la malocclusion est trop sévère, il sera alors nécessaire de reporter la décision thérapeutique pour qu’elle s’inscrive dans une approche combinée orthodontico-chirurgicale. Le but de ce travail est de décrire les différents plans de traitement et appareils, en fonction de l’âge et du diagnostic initial. La gestion de la malocclusion de classe III reste encore actuellement un défi pour l’orthodontiste.