John Libbey Eurotext

L'Orthodontie Française

MENU

Traitement précoce d'expansion transversale par disjoncteur palatin et par 3D Quad Action mandibular appliance : évaluation d'une approche globale sur 22 patients Volume 79, numéro 2, Juin 2008

Auteurs
1 Département d'Orthodontie, Hôpital Erasme, Université
Libre de Bruxelles, route de Lennik 808, 1070 Bruxelles, Belgique
2 Laboratoire d'Anatomie et d'Embryologie, Faculté de Médecine,
Université Libre de Bruxelles, route de Lennik 808, 1070 Bruxelles,
Belgique
3 Département de Recherche en Biologie Humaine et Moléculaire,
IRIBHM, Campus hospitalo-universitaire Erasme, Université Libre de
Bruxelles, route de Lennik 808, 1070 Bruxelles, Belgique
4 Service de Stomatologie et Chirurgie Maxillo-faciale, Hôpital
Erasme, Université Libre de Bruxelles, route de Lennik 808, 1070
Bruxelles, Belgique
* tatiana.lambot@gmail.com

Le but de cette étude est de quantifier les changements de dimension des arcades, des valeurs radiologiques et de la ventilation induits par un traitement précoce associant un disjoncteur palatin et 3D d'expansion, en fin d'interception et à six mois. Matériel et méthode : trente patients en denture mixte présentant une DDM par manque de place et une classe II squelettique ont été étudiés : 22 traités et 8 non traités. Les mesures sur modèles ont été prises à T0 (pré-traitement), T1 (fin d'interception) et T2 (six mois post-interception). Les mesures radiologiques ont été étudiées à T0 et T1. Un dépistage clinique de la ventilation a été réalisé. Résultats : pour le groupe traité, nous observons une augmentation significative (p < 0,05) des périmètres d'arcade supérieure (+7,41 mm) et inférieure (+2,96 mm), de la distance intercanine supérieure (+3,25 mm) et inférieure (+1,57 mm) et de la distance intermolaire supérieure (+5,32 mm) et inférieure (+2,32 mm). L' augmentation de SNB, seul, est statistiquement significative au niveau céphalométrique. Les malocclusions (inversion d'articulé, béance, supraclusion), la position du germe des canines sur la radiographie panoramique et la respiration ont été améliorées. Il n'y a aucune amélioration dans le groupe contrôle. En conclusion, le traitement précoce par disjonction maxillaire et par 3D d'expansion a permis un élargissement transversal et une amélioration de la ventilation. Les signes radiologiques suggèrent une amélioration de la DDM par manque de place.