John Libbey Eurotext

L'Orthodontie Française

MENU

Pour une prise en charge précoce des malocclusions de classe II division 1 Volume 84, numéro 1, 85e réunion scientifique de la S.F.O.D.F.

Auteur
* Auteur pour correspondance : cl.chabre@free.fr

En présence d’une malocclusion de classe II division 1, faut-il traiter précocement en denture mixte ou plus tardivement en denture adolescente? Dans une revue systématique Cochrane, les auteurs concluent : « Les preuves suggèrent que mettre en place un traitement orthodontique précoce pour les enfants ayant les dents antérieures du maxillaire en proalvéolie n’est pas plus efficace qu’effectuer un traitement orthodontique en une phase lorsque l’enfant est au début de l’adolescence. » Alors, faut-il attendre pour traiter ? Certainement pas! De nombreux arguments en faveur des traitements précoces existent : risque de fracture des incisives proéminentes, esthétique, bien-être de l’enfant et épanouissement psychologique, diminution du temps de traitement multibague et donc réduction des effets iatrogènes, création d’un environnement anatomique plus propice au développement harmonieux des fonctions et de la croissance, sans oublier la notion juridique de perte de chance. Ces différents éléments seront développés au cours d’une revue de littérature et illustrés par un cas clinique.