John Libbey Eurotext

L'Orthodontie Française

MENU

Planification des soins bucco-dentaires et des traitements ODF chez les enfants atteints d’une hémopathie maligne Volume 82, numéro 3, Septembre 2011

Auteurs
* Auteur pour correspondance : marie_314@hotmail.com

Problématique : la maladie cancéreuse concerne en France 1 à 3 % des enfants et représente la deuxième cause de mortalité la plus fréquente chez les moins de 15 ans. Les hémopathies malignes sont les plus nombreuses et, si la mortalité tend à diminuer, elle survient le plus souvent à la suite d’une infection dite « opportuniste ». Celle-ci se développe à partir de foyers latents non éradiqués, délétères chez ces patients et dont l’origine peut être dentaire. Ce risque infectieux est insuffisamment diagnostiqué à l’hôpital et concerne chirurgiens-dentistes et orthodontistes. Objectifs : les chirurgiens-dentistes et orthodontistes ont chacun un rôle qui doit être précisé dans la mise en place précoce d’une éducation à la santé bucco-dentaire de ces enfants, dans la recherche et l’éradication des risques infectieux ainsi que dans le suivi des enfants à risque. Discussion : l’établissement d’un suivi régulier et les soins de lésions carieuses concernent les chirurgiens-dentistes. Les orthodontistes, parfois amenés à voir l’enfant souvent, doivent être conscients de l’importance du dépistage des lésions carieuses et de la surveillance des appareils posés afin de limiter toute inflammation ou blessure possible. Ils sont l’un et l’autre responsables de l’enseignement des conseils d’hygiène alimentaire et bucco-dentaire. Ils peuvent intervenir à la fois dans la mise en place des soins locaux des lésions aiguës survenant au cours des traitements par chimiothérapie, et dans la suppression des appareils irritatifs.