John Libbey Eurotext

L'Orthodontie Française

MENU

L’interception parodontale chez l’enfant et l’adolescent. Place de la chirurgie plastique parodontale : avant ? pendant ? après ? Volume 89, numéro 3, Septembre 2018

Auteurs
1 271 avenue du Prado, 13008Marseille, France
2 68 avenue de St Julien, 13012Marseille, France
* Auteur pour correspondance : cfouque13@gmail.com

Introduction : L’orthodontie chez l’enfant et l’adolescent doit tenir compte de la spécificité de leur parodonte : son immaturité. La décision d’intervenir en cas de situations à risque sur le plan parodontal est donc advantage réfléchie que chez l’adulte. Toute la difficulté consiste à trouver le juste équilibre entre l’intervention par anticipation, qui évite l’aggravation supposée d’une situation risquée, et la surveillance, qui évite la sur-correction au risque de voir la situation s’aggraver au cours du traitement orthodontique. Un examen parodontal et orthodontique minutieux permettent de repérer les biotypes gingivaux et les mouvements orthodontiques à risques pour la santé parodontale.Objectifs : Le but est de pouvoir élaborer un plan de traitement parodontal spécifique pour chaque jeune patient et de pouvoir intervenir rapidement en cas d’apparition ou d’aggravation d’un défaut parodontal. Materiels et Methodes : Les auteurs proposent quelques pistes pour tenter d’être au plus près de la réalité et prendre la bonne decision face au choix difficile entre interception et surveillance. Conclusion : Un suivi parodontal très régulier sera plus souvent envisagé que chez l’adulte. Des visites fréquentes permettront de suivre l’évolution du parodonte, tout comme celle de la maturité du jeune patient, ce qui permettra d’intervenir rapidement si une recession apparaît ou s’aggrave.