John Libbey Eurotext

L'Orthodontie Française

MENU

L’intelligence artificielle, avenir de l’intelligence ou intelligence de l’avenir ? Volume 91, numéro 1-2, Juin 2020

Illustrations

  • Figure 1
Auteur
17 avenue Alain Peyrefitte, 77160 Provins, France
* Correspondance

Introduction : L’intelligence artificielle (IA) consiste à mettre en œuvre un certain nombre de techniques visant à permettre aux machines de simuler les fonctions cognitives humaines, à mimer le fonctionnement du cerveau humain, parfois sa logique, lorsqu’il s’agit de répondre à une interrogation, de prendre des décisions ou d’anticiper un événement. Cette nouvelle fonction, après s’être répandue dans de nombreux domaines de la vie quotidienne (géo-guidage, assistants personnels, processus administratifs...) pénètre maintenant le domaine médical. La fanfare éditoriale qui accompagne l’arrivée de ces systèmes est pour le moment privée de tout sens critique. Cet article s’intéresse à la question de la valeur réelle de l’expertise que l’IA est sensée apporter dans notre discipline. Matériels et méthodes : À travers l’histoire des sciences cognitives et des idées, de la recension d’ouvrages portant sur le développement de l’IA, nous souhaitons mettre en perspectives les promesses et les possibilités des systèmes pouvant modifier ou compléter l’expertise en orthodontie. Conclusion : La volonté d’étendre les capacités de cognition et d’action est beaucoup plus ancienne que ne le laisse penser l’historiographie commune de l’IA. Le développement récent des systèmes informatiques, de la science algorithmique et des bases de données a permis de développer une branche de l’intelligence artificielle délivrant, dans des cas précis, des résultats à l’apparence incontestable qui ne doivent néanmoins pas être extrapolés compte tenu de la faiblesse de nos bases de données, du modèle de développement économique actuel et de leur utilité réelle.