John Libbey Eurotext

L'Orthodontie Française

MENU

Les échecs relatifs au plan de traitement Volume 87, numéro 1, 88e réunion scientifique de la S.F.O.D.F., Marseille, 13–14 mai 2016

Auteur
* Auteur pour correspondance : guillecocq@gmail.com

Qui n’a jamais eu d’échec de traitement ? Qui n’a jamais regretté de s’être embarqué dans un plan de traitement ? Et qui ne s’est jamais promis de ne pas tomber deux fois dans le même piège ? Chacun d’entre nous bien sûr. Ce qui nous a permis de tomber dans d’autres pièges après nous être relevé de nos échecs précédents. Tout d’abord, considérons-nous que le succès est l’obtention d’une classe I molaire et canine bilatérale, une normalisation du surplomb et du recouvrement, un centrage et une coïncidence des médianes incisives ? Alors, tous les autres plans de traitement seraient-ils des échecs ? De manière plus réaliste, il faut considérer comme échec du plan de traitement les situations où nous n’avons pas su atteindre les objectifs que nous nous étions fixés au début du traitement par manque de réalisme, par optimisme...