John Libbey Eurotext

L'Orthodontie Française

MENU

Le changement de paradigme du traitement des malocclusions de classe II chez l’enfant et l’adolescent : l’apport du Correcteur de classe II Volume 88, numéro 3, Septembre 2017

Auteur
* Auteur pour correspondance : amatphilippe@outlook.com

Introduction : Le traitement des malocclusions de classe II est l’essentiel de notre activité clinique. Sur quels éléments le clinicien peut-il s’appuyer, pour proposer à son patient, enfant ou adolescent, un traitement de sa malocclusion de classe II, non seulement efficace, mais aussi le plus approprié à son cas individuel ? Quel calendrier et quel dispositif thérapeutiques privilégier ? Matériels et méthodes : L’orthodontie fondée sur les faits, avec la recherche des meilleures données sur les traitements en deux phases, a été utilisée pour juger de la validité des principaux objectifs de la correction d’une malocclusion de classe II chez l’enfant ou l’adolescent, dont celui du traitement de la rétrognathie mandibulaire. Résultats : Les données publiées montrent que les effets à long terme d’une première phase de traitement sur la quantité de croissance mandibulaire sont, au mieux, faibles et cliniquement non significatifs. Cette donnée permet un changement de paradigme en recentrant le traitement du patient sur l’atteinte d’autres objectifs thérapeutiques. Un dispositif de traitement original, le Correcteur de classe II, est présenté. Ses avantages et son utilisation sont décrits et illustrés au moyen de cas cliniques. Conclusions : Le Correcteur de classe II permet la distalisation des secteurs latéraux maxillaires, limite efficacement les compensations dentoalvéolaires indésirables et facilite la rééducation des fonctions orofaciales. Outre son efficacité clinique, les patients apprécient son faible encombrement, sa facilité de port et son absence d’incidence sur la phonation.