John Libbey Eurotext

L'Orthodontie Française

MENU

La précision des empreintes numériques intra-orales en orthodontie est-elle suffisante ? Volume 88, numéro 4, Décembre 2017

Auteurs
Département d'Orthopédie Dento-Faciale, Faculté d'Odontologie,
rue Guillaume Paradin,
69372Lyon Cedex 08, France
* Auteur pour correspondance : schauty@club-internet.fr

Introduction : Le remplacement des empreintes par des caméras intra-orales constitue un changement de paradigme. Mais aucune étude in vivo indépendante n'a encore comparé la précision des empreintes analogiques avec celle de trois systèmes d'empreintes numériques. La précision des empreintes par caméra intra-orale est-elle suffisante pour notre usage orthodontique ? Matériels et méthodes : Cinq empreintes de l'arcade maxillaire et mandibulaire d'un même sujet ont été réalisées en vinylpolysiloxane, coulées en plâtre de type IV puis numérisées par un scanner de laboratoire (groupe VPS). Un modèle en plâtre (maxillaire et mandibulaire) constitue la référence. Cinq numérisations de l'arcade maxillaire et mandibulaire du modèle référence (groupe EXO) et du sujet en intra-oral (groupe INTRA) ont été réalisées successivement par les caméras Lythos™ (Ormco) version 1, iTero® (AlignTech) version 1 et Trios® (3shape) version 2. Les modèles numériques de chaque groupe ont été découpés puis superposés par technique Best Fit aux modèles références. Résultats : Les images du groupe INTRA présentent une précision inférieure de 18 μm (p = 3,88 10−08) par rapport aux images du groupe EXO et VPS. L'arcade maxillaire présente une fidélité supérieure de 6 μm par rapport à l'arcade mandibulaire pour les trois systèmes (p = 0,002). La technique de prise d'empreinte (analogique ou numérique) et le modèle de caméra – malgré une différence sur le nombre de points enregistrés – n'a pas d'influence statistiquement significative sur la précision. Conclusion : Effectuée dans les conditions idéales, la précision des caméras, certes inférieure aux empreintes classiques VPS, est suffisante pour un usage clinique. Cependant, la réduction du temps d'acquisition risque d'affecter cette précision, lisser les erreurs et contracter les arcades.