John Libbey Eurotext

L'Orthodontie Française

MENU

La chirurgie de première intention : indications, avantages et inconvénients Volume 86, numéro 1, Mars 2015

Auteurs
* Auteur pour correspondance : msjlegall@aol.com

La chirurgie de première intention constitue une option supplémentaire pour nos traitements. Contrairement au protocole orthodontico-chirurgical classique en trois étapes, elle vise à corriger le décalage squelettique dans un premier temps, pour restituer un environnement fonctionnel favorable et permettre, dans un second temps, de corriger orthodontiquement l’occlusion du patient. Elle consiste, dans certains cas de dysmorphies maxillo-mandibulaires et pour des indications qui lui sont spécifiques, à supprimer ou réduire à minima la préparation orthodontique pré-chirurgicale. D’un point de vue orthodontique, elle permet de réduire la durée globale du traitement, facilite le traitement ultérieur à la chirurgie et accélère le déplacement dentaire. Du point de vue du patient, elle permet une amélioration esthétique rapide et une qualité de vie radicalement améliorée. L’utilisation de moyens d’ancrages, de gouttières chirurgicales ou de set-up permet de pallier les inconvénients de cette technique que peuvent être une occlusion post-chirurgicale instable, ou une planification étroite du plan de traitement.