John Libbey Eurotext

L'Orthodontie Française

MENU

Jumeaux et héritabilité des phénotypes dento-faciaux Volume 78, numéro 1, Rapport de la 79e réunion scientifique de la S.F.O.D.F. – Développement cranio-facial : génétique et expériences naturelles

Auteurs
1 Faculté de chirurgie dentaire, Université Paris VII, 5 rue
Garancière, 75006 Paris, France
2
Faculté de chirurgie dentaire, Université Paris V, 1 rue
Maurice Arnoux, 92120 Montrouge, France
3
Laboratoire de génétique médicale, INSERM U 781, Tour
Lavoisier, Hôpital Necker, 149 rue de Sèvres, 75015 Paris, France
4
Laboratoire de biologie oro-faciale et pathologie, INSERM U 714,
Université Paris VII, Institut biomédical des Cordeliers, 15–21 rue
de l'École de Médecine, 75270 Paris Cedex 06, France
* juliacohenlevy@yahoo.fr

En orthopédie dento-faciale, où facteurs génétiques et environnementaux s'interpénètrent depuis les premières phases du développement, le clinicien cherche à déterminer dans quelle mesure sa thérapeutique pourra influencer le schéma de croissance des patients. L'étude des jumeaux monozygotes (MZ) et dizygotes (DZ), dans leurs ressemblances, mais également dans leurs différences, apporte des éléments de réponse... mais soulève également de nombreuses questions. Nous reprenons dans cet article des études cliniques et des rapports de cas sur les aspects diagnostiques et thérapeutiques des malocclusions.